Catherine BIHL

Art Textile - France

 Dans mes mains, l'inconnu

 

Trente ans à reprendre chaque matin le même ouvrage, et trouver dans chaque variation une
nouvelle facette de beauté. Des rêveries qui cheminent sur une route lointaine, celle qu’on dit      « de la soie ». Je m’attarde à des visions.
Femmes, belles dans leurs lourds manteaux patinés par les terres qu’elles foulent, portant leurs enfants sur elles comme des bijoux.
Personnages aux couleurs de feu qui accumulent sur leurs épaules des sacs d’étoffes. Chargés.
Êtres aux robes d’air et d’eau voltigeant avec les oiseaux. Légers.
Villages, palais, murets, chauds de laines effilochées. S’y blottir.
Paysages de steppes, mats de pigments d’ocres.

Ciels laiteux et humides. S’y perdre.

En 2019, tout comme la Fête du Fil, Catherine Bihl fêtera un anniversaire :  trente ans de création textile ininterrompue.
Diplômée des Beaux-Arts de Mulhouse et de la Faculté de Strasbourg, elle quitte à 28 ans
la stabilité d’une carrière dans l’enseignement des arts plastiques pour se plonger dans la vie
fragile et incertaine d’artiste textile. Une vie de songes éveillés, de solitude d’atelier nécessaire
à l’émergence d’un univers singulier, loin de l’agitation consumériste, toute tournée vers le
surgissement du merveilleux.
Au fil des années et des explorations, les pièces murales s’arrondissent, se remplissent, jusqu’à
devenir sculptures.
Des recherches picturales, notamment pigments et sables sur molleton de coton, viennent
personnaliser la gamme déjà immense des tissus employés.
Même les coutures finissent par imposer leur présence : les fils laissés libres déploient un réseau graphique aléatoire sur les oeuvres figuratives.
Catherine partage sa vision d’un monde apaisé, serein, lumineux et teinté de mystère...